AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Lun 8 Déc - 19:56

Petit mot avant la fiction :

J'écris depuis tellement longtemps que je ne sais plus quand est-ce que j'ai commencé réellement... Mon plus lointain souvenir remonte à une courte histoire que j'avais inventée dans les environs de mes dix ans! Quinze ans après, je n'ai toujours pas arrêté mais je poste peu de choses, gardant plutôt tout cela pour moi!

Ce n'est pas le cas des fanfictions se basant sur des personnages et histoires qui ne m'appartiennent pas Very Happy Me voici donc, avec ma premières fic par rapport à Hunger Games qui, j'espère, vous plaira!

Non mais de quoi ça parle?

Pas de long résumé ennuyant... Cela relate les événements que peuvent vivre nos personnages favoris une fois la révolte terminée. Avant l'épilogue mais aussi avant le "Réel" concluant le dernier chapitre du tome 3. Je vous laisse découvrir! ATTENTION : si vous n'avez pas lu la révolte, passez votre chemin afin d'éviter les spoilers! Je tiens aussi à ajouter que les répétitions sont voulues (non je n'ai pas eu la flemme de chercher des synonymes^^) afin de faire peser encore un peu plus le ressentis de Katniss. C'est un choix auquel vous allez adhérer, ou pas!

Chapitre 1 : "Je m'appelle Katniss Everdeen..."

Il est tôt... beaucoup trop tôt. J'ouvre un œil, analyse, scrute la moindre parcelle de la chambre à la recherche d'un susceptible danger... Rien... Je referme les yeux, sens les battements de mon cœur qui s'accélèrent, mes mains qui tremblent, ma gorge qui se serre ! Oui... la nuit est effectivement terminée, je ne dormirai plus, pour changer ! Parfois elles sont calmes mais jamais reposantes, parfois elles sont insurmontables déclenchant cris, stupeur et désarrois. Dans ces cas, je me raccroche à ce que je sais : mon nom, mon passé, les visages des vivants, l'odeur du petit déjeuner, la texture des poils du chat. Mais quand je pense enfin pouvoir resombrer dans le sommeil ce sont de magnifiques images emprises de douleur qui m'amènent à me lever : la couleur des yeux de Finnick, les talentueuses mains de ma sœur soignant mes plaies, les parties de chasse avec Gale, l'odeur acre d'Haymitch, les bras de Peeta.

Je me lève alors enclenchant le mode automatique, verrouillant mon esprit. Les jours se ressemblent et je m'applique à ce que rien ne vienne perturber mes habitudes : je me lève, évite la salle de bain et les miroirs, enfile toujours les mêmes vêtements, descend à la cuisine, me prend un verre d'eau, me pose dans le canapé et regarde des heures durant la télévision éteinte qui me fait face. Je mange quand Sae me l'ordonne, je rejoins le fauteuil ensuite, attendant que le temps passe.

Des heures, des semaines, des mois, des années me semble-t-il, s'écoulent ainsi sans que mon corps ne réagisse. L'instinct de survie... toujours lui... comme si me reconnecter avec la réalité m’enfoncerait à jamais, sans retour possible. Certains jours je ne sais contenir mon esprit, et ceux-là m'achèvent un peu plus: « Je m'appelle Katniss Everdeen, je suis la fille du feu, le geai moqueur (je m'enfonce dans le fauteuil). J'ai participé au 74ème Hunger Games , j'ai gagné, j'ai tué (je remonte la couverture sur mes genoux). Je nous ai sauvé... j'ai sauvé Peeta (mes yeux se mouillent). J'ai affronté la mort une seconde fois (je ferme les yeux). Je l'ai laissé dans l'arène (mes mains tremblent). J'ai participé à la rébellion... j'y ai perdu ceux que j'avais réussi à préserver (je pleure). Ils ne sont plus là... Finnick, Cinna, Prim... (je hurle). Et eux non plus... Haymitch, Gale, Peeta (je me débat). Je suis seule (on vient me soulever du fauteuil... Aie, ça pique ! ... Qu'est-ce que ? ... Je m'endors)... ».

Ces matins « post-reconnexion » sont pires que le reste. J'observe, je scrute, encore... Je les cherche... Personne... Parfois je jette un œil à la fenêtre, vers la maison de Peeta... Rien... Je me lève... Je fais mon tour... Je me remets devant la télévision éteinte pour attendre !

Je dors dorénavant éveillée, amorphe, mais jamais dans mon lit, jamais la nuit. Je crie, je tremble, j'observe, je scrute, encore... Je cherche... Qui ? Aucune idée... Je jette un coup d’œil vers la fenêtre de Peeta... Rien...

Je subis, je me traîne, je crois avoir vu passer le chat... Ou était-ce Sae ? Peu importe !

Je me réveille... Je crie, je tremble, j'observe, je fais se balader mon regard, encore... Toujours... Je jette un coup d’œil vers la fenêtre de Peeta... Rien... Rien ? Une faible lumière jaune s’échappe de la maison... je ferme les yeux, me dicte ce que je sais réel : « Je suis Katnis Everdeen... ». Mon monologue mental terminé, j'ouvre les yeux. La lumière est toujours là ! Je me lève, passe une veste, cours, passe la porte que je ne prend même pas la peine de fermer, il pleut... Je hurle, je frappe à sa porte espérant qu'il viendra m'ouvrir...

Après une bonne heure de tambourinage, je m’effondre, trempée, colle ma joue sur le battant de la porte et finis par fermer les yeux. Et pour la première fois depuis des lustres, je dors !


Dernière édition par ajmm le Mar 7 Juil - 17:33, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
G. Lexington
Pacificateur
avatar

Féminin
Messages : 577
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 28
Localisation : Dans ma petite voiture !

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Mer 10 Déc - 11:30

J'aime beaucoup ta façon d'écrire, ça fait du bien aux yeux et au cerveau !

Très bon premier poste, c'est fidèle à la Katniss qu'on a laissé à la fin de la révolte. Je lirais la suite avec plaisir quand tu la posteras Smile

_________________
" La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme :
tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Lun 15 Déc - 18:28

Merci beaucoup! Contente que cela te plaise! Je vois que la tienne à son petit succès! Je vais probablement la lire ce week-end quand le boulot me laissera un peu de répit hihi!



Chapitre 2 : Entre rêve et réalité

Elle m'attend, les bras grands ouverts. Je me presse, m'y jette et la serre contre moi, enfoui mon nez dans son cou, respirant à plein poumons l'odeur de ses cheveux. Elle m'écarte et me regarde, un air sévère se dessinant sur son beau visage, pour ensuite me mettre sous le nez un bout de papier ! Interloquée, je lui prends et commence à lire... Pas besoin d'aller bien loin pour comprendre ! Un sourire vient de naître au coin de sa bouche ! Je la porte, mes mains se calant sous ses hanches, et ris joyeusement avec elle ! Son diplôme, ça y est ! Mon tout petit canard est devenue docteur ! Je la repose à terre mais toute expression de joie a quitté son être ! Elle me fixe désormais...

« Qu'est ce que tu as ? C'est incroyable ce qui t’arrive ! Tu en rêvais depuis tellement longtemps ! »

Aucune réaction. Elle m'observe, la bouche grande ouverte, et j’attends un quelconque indice afin comprendre son désarroi et la rassurer.

« Katniss... »

Le son est sorti tel un murmure, son souffle me fouettant le visage. Mais cette voix... Ce n'était pas la sienne, non !

« Finnick ? Prim qu'est-ce que...? »

« Cours Katniss, cours ! »

La voix change à nouveau prenant une teinte plus paniquée...

« Peeta ? »

Le visage se modifie, je le vois, lui, les pupilles entièrement noires, les traits tirés, le papier n'en est plus un, c'est une arme. Je l'écoute et...je cours, sans me retourner ! Dans le ciel, Snow me snobe, rit, crache du sang qui me tombe sur le visage ! J'entends alors Johanna courir derrière moi!

«On a fermé la bouche et couru à l'aveuglette ! Je les ai sortis de la jungle pour toi ! Annie Cresta ? Celle pour qui Mags s'est portée volontaire ? »

Je continue ma course, me bouchant les oreilles. Après des heures, je me prends une porte ! Je me relève, frappe à me briser les poings, espérant qu'on me vienne en aide ! Une lumière jaune est visible depuis la fenêtre. Près de la sonnette : un écriteau : « Mellark »... On m'ouvre enfin ! Deux yeux noirs m'observent longuement… avant de me tirer dessus !

Je hurle, me débats, tremble : « Je m'appelle Katniss Everdeen... »...Je repars dans mon monologue mental et finis par m'étendre sur le sol froid, meilleur moyen que j'ai trouvé pour ne pas me rendormir. Une fois plus calme, je me remémore les événements de la vieille. Comment ai-je pu atterrir ici, dans ma chambre? Le dernier souvenir de la nuit qui me revient est ma joue collée à la porte de Peeta, luttant contre le sommeil et espérant qu'il viendrait me rejoindre sur le pas de la porte.

J'enclenche mon éternelle routine, ajoutant cependant une activité à ma journée : je passe désormais la plupart de mes nuits devant sa porte, lorsque je peux voir la lumière pénétrer dans ma chambre. Mais chaque matin, je me retrouve dans mon lit. Oh oui vous vous en doutez, j'ai déjà lutté un million de fois contre la fatigue et interrogé Sae à maintes reprises. Mais il semblerait que personne ne soit en mesure de me dire ce qu'il se passe entre le début de mes cauchemars et mon réveil.

Mais c'était sans compter cette nuit où, mes souvenirs heureux venant m'assaillir, l'odeur d'alcool caractéristique d'Haymitch me paru bien trop réelle. Ouvrant un œil, je surpris mon mentor, me soulevant de terre et me ramenant, en titubant, dans ma sordide demeure...
Revenir en haut Aller en bas
G. Lexington
Pacificateur
avatar

Féminin
Messages : 577
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 28
Localisation : Dans ma petite voiture !

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Mar 16 Déc - 9:20

Tu as une lectrice assidue ! :p J'aime toujours autant ta façon de décrire ce qu'elle ressent, ce qui peut se passer dans sa tête ! C'est vraiment comme ça que j'imagine les choses, tu es très douée. Je pense qu'Haymitch a su s'insérer dans leurs vies et prendre une place très importante.

J'ai hâte de lire la suite Smile

Et juste une minuscule petite chose, pour éviter de faire un double poste, tu peux intégrer ton message précédent au début de ta suite, puis supprimer l'autre ^^ ( Je ne sais pas si c'est très clair ce que je dis x) )

_________________
" La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme :
tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Misspeeta
Fait exploser les provisions
avatar

Féminin
Messages : 422
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Mar 16 Déc - 13:13

Je viens de commencer ta fic et j'aime beaucoup!
J'ai hâte de lire la suite!!!
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Mar 16 Déc - 15:38

Oki, G. Lexington, j'ai capté, merci du conseil Very Happy Et merci pour vos gentils petits messages, je vous ponds la suite ce week-end normalement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
MissxPatty
Candidat du District
avatar

Féminin
Messages : 126
Date d'inscription : 02/01/2013
Age : 21
Localisation : Avec Peeta, Kat, Effie, Haymitch, des chatons et de l'amour

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Jeu 18 Déc - 21:11

Super super ! ^^

Très bon style, on sent l'obsession, la dépression, la folie de Katniss, détruite par les jeux et la révolution ! C'est une question un peu personnelle, mais tu as déjà vécu ça ? Smile Parce que tu l'écris magnifiquement bien ! On se croirait dans la tête d'un personne en pleine crise d'angoisse ( pour en avoir déjà fait x) ) . En tout cas tu as une nouvelle lectrice et j'adore les fictions presque post mockingjay !!! la suite la suite !!!
Revenir en haut Aller en bas
Okazim
Chasse avec Gale
avatar

Masculin
Messages : 49
Date d'inscription : 16/12/2014
Age : 16
Localisation : Chez moi ?

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Jeu 18 Déc - 21:20

Très bons textes que voici ! J'ai toujours voulu imaginer une suite ! Là c'est réussi ! Tu as d'autant pus d'imagination que moi-même et mes idées littéraires... Vivement la suite !
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Jeu 18 Déc - 21:25

Merci beaucoup! J'ai vécu des moments difficiles oui, mais pas similaires à ceux que vivent nos personnages! J'essaye juste de me mettre à sa place Wink D'ailleurs, j'écoute toujours de la musique quand j'écris, pour me mettre dans "l'ambiance" (que ce soit pour cela ou une autre histoire), sinon rien ne sort! Merci pour tous vos jolis compliments en tout cas Very Happy
(Sorry si y'a un double post, il me semble avoir validé la réponse mais je ne la vois pas s'afficher Neutral)
Revenir en haut Aller en bas
G. Lexington
Pacificateur
avatar

Féminin
Messages : 577
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 28
Localisation : Dans ma petite voiture !

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Ven 19 Déc - 9:27

Oui, en effet, ton double-post est toujours, mais ne t'inquiète pas, je m'en occupe :p Super G. à la rescousse.

Et tu vois, j'étais sûre que ta fiction allait fonctionner ! Il fallait juste un peu temps pour que les membres la voient et remarquent ton talent ! On va bientôt te décerner le prix Goncourt x)

_________________
" La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme :
tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Ven 19 Déc - 20:17

Vous vous prenez pour Haymitch ou quoi ?  drunken Faut pas abuser de l'acool, ça exagère les faits XD

Sur ce...

Chapitre 3 : Réel ou pas réel :

Le matelas dur comme la pierre rencontre mon dos. Je veux qu'il me laisse, je dois y retourner, j'ai besoin d'un peu de repos. Et il s'avère que le pas de la porte de Peeta est le seul endroit où le sommeil me paraît moins lourd, plus agréable, moins empris de cette douleur fulgurante qui me transperce quand mon esprit reprend le dessus. Mais c'est Haymitch... comme s'il allait faire quelque chose pour me faire plaisir ? Même inconsciente, il est capable de lire ce que je désire et pratiquer le contraire ! J'attends donc... qu'il parte, pour retourner à l'extérieur ! Mais il n'a pas l'air de vouloir bouger ! Il s'assied en tailleur, à même le sol, pose la tête sur ses bras, sur le bord du lit, attendant probablement un crise de réveil (qui ne va pas tarder d'ailleurs). Je maîtrise mes tremblements et prie un dieu inexistant pour qu'il daigne le renvoyer chez lui.

Il ne partira pas... je me retourne, fixe le mur et commence à compter les crevasses, les petits trous, les coulées de peinture, pour ne pas sombrer dans la folie. Mais, après 321 imperfections de mon mur, j'entends des ronflements!C'est le moment, je glisse hors du lit, ne mets rien aux pieds, ni veste, rien (pas la peine de faire du bruit supplémentaire). Moi, mon vieux t-shirt et mon pantalon troué sortons de la chambre pour rejoindre le seuil de sa maison. Le sol est froid, recouvert de neige qui brille sous la lune presque ronde. Je me recroqueville, pose ma tête sur la porte et ne lutte plus contre mes yeux lourds.

J'ai beau chercher plus aucun membre n'a l'air de fonctionner, mais hors de question de bouger... Je sens alors de la chaleur contre mon dos qui se propage sur le haut de mes bras et ensuite une pression sur les mains, croisées sur mon ventre. Elle est douce et apaisante. J'ouvre les yeux, mais ne vois rien. Je voudrais tourner la tête mais rien ne répond. Je me laisse glisser, referme les yeux. Mes sens sont en alerte, j'écoute, je sens. Une respiration arrive à mes oreilles, posée. Un souffle tape de manière régulière dans ma nuque, le son me semble familier. Je pose la tête contre la source de chaleur derrière moi. Celle-ci se soulève machinalement suivant le mouvement respiratoire, des petits coups tapotent sur mon crâne. Un battement de cœur ? L'évidence me vient petit à petit, j'ai senti cela des milliers de fois, je connais cette rythmique par cœur. Il est là... Assuré de ce fait, un sourire, disparu depuis tant de temps, apparaît sur mon visage. J'expire lentement, longuement. Je fini par sombrer, oubliant mes membres engourdis.

Une pression sur mon épaule, pas agréable ! Elle est lourde, pas assurée. Je m'alerte et me redresse ! Il fait jour.

- Il faut qu'on parle!

Je ne veux pas parler, je ne sais plus parler, j'ai oublié comment on fait. Je le fixe, je le hais, lui qui me prend le peu de soulagement que j'arrive à dénicher ! Haymitch... Je cherche alors mon feu d'hier soir, ma tête gesticulant de droite à gauche sans rien trouver. Était-ce un rêve ? Ou était-il vraiment à mes côtés la nuit dernière ? Je palpite, déglutis difficilement, je retiens un hurlement. Ne me laisse pas là, pas seule, pas avec lui, reviens...


Dernière édition par ajmm le Mer 28 Jan - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
G. Lexington
Pacificateur
avatar

Féminin
Messages : 577
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 28
Localisation : Dans ma petite voiture !

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 21 Déc - 10:18

Très bon texte encore une fois ! Et c'est une bonne chose de poster des paragraphes qui ne soient pas trop longs, ça donne envie de découvrir la suite. D'habitude, je suis assez adepte des dialogues, mais je trouve qu'ici ça ne manque pas, c'est très bien tel que c'est ! Tu es douée pour la narration ! boun:

J'attends la suite bien sûr Smile

_________________
" La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme :
tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 21 Déc - 21:46

Il devrait y avoir plus de "blabla" par après ^^ Je fais généralement un chapitre par idée qui me vient car je ne suis pas fan non plus des chapitres à rallonge :p Contente que tu apprécies toujours autant en tout cas Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Misspeeta
Fait exploser les provisions
avatar

Féminin
Messages : 422
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Mar 23 Déc - 22:08

Encore un chapitre super!
Vivement la suite !!!!
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Jeu 25 Déc - 1:16

Chapitre 4 : Descendre ou remonter?


- Mais réponds-moi bon sang! Katniss ?

Ses yeux sont grands ouverts, je vois son pouls tambouriner dans son cou. Il panique...

« Il ne viendra pas, il n'est pas là, c'est trop tôt ! Tu ne peux lui infliger cela. Laisse-le Katniss, il a déjà tellement donné, tellement vécu, tu ne peux l'obliger à apparaître quand tu le souhaites. Il a besoin de se reconstruire, tu ne peux lui apporter cela... du moins pas pour le moment. C'est l'avis du docteur en plus du mien et... du sien ! »
Ses paroles tournent en boucle dans ma tête, me donne le tournis, tout devient flou.

Je n'ai même pas la force de crier, encore moins de bouger, mon corps est devenu cette masse inerte sans esprit, que je redoutais de voir arriver. Haymitch est toujours là, attendant une quelconque réaction. Il est trouble, noir, sans lueur, un obstacle entre moi et le néant derrière lui qui me tend les bras...

« Le plus dur n'est pas de tenir, c'est de se laisser sombrer ! Il faut bien plus de temps pour se reconstruire que pour se laisser aller ». C'est trop tard Finnick... J'avais un objectif, des rêves moins durs. Tout s'est envolé ! Finnick...

Je ne peux plus rester là, je ne veux plus le voir ! Je rassemble le peu de force que je peux trouver pour me lever, pousser mon mentor et courir ! Courir, plus loin, jusqu'à ce que mes jambes ne me lâchent.

Chercher, quoi que ce soit pour me les enlever de la tête. Ces hommes synonymes de souffrances. Ces individus ne pouvant m'apporter la paix que j'aspire à acquérir car ils seront sans cesse liés à tout cela, à ces jeux. Je cherche à quoi me raccrocher... Gale...

Je cours sans regarder en arrière et m'enfonce dans la forêt. Je laisse mes jambes me porter, déconnecte mon esprit, elles savent où me mener, elles connaissent le chemin. Je débouche là ou je souhaite, sur notre endroit. Je m'y effondre et ne retiens plus mes larmes. La lueur du jour s'estompe petit à petit faisant place à l'obscurité.

«Je m'appelle Katniss Everdeen et je suis complètement perdue, je suis incapable de vivre, je suis incapable d'appeler ma mère, je ne sais être là pour elle. Je ne veux voir personne hormis ceux que j'ai laissé s'échapper. J'ai tout perdu... le meilleur comme le pire. Il ne viendra pas, pas plus que Peeta, pas plus que le fantôme de ma sœur. Finnick, Cinna... c'est terminé... Il te ne reste qu'Haymitch. »

Je me relève tant bien que mal et me laisse porter jusqu'à la maison. La mienne ? Celle de Peeta ? Celle d'Haymitch ? J'ai le temps du chemin pour y songer.

Les trois maisons me font face... et aucune de ne me paraît familière. Il va bien falloir que je passe le pas de l'une d'elle. Et comme si ma conscience refaisait surface, je décide de tenter le coup.  Je frappe à la porte, qui ne met pas plus de deux secondes pour s'ouvrir....

- Je veux bien essayer... de parler je veux dire... si ça tient toujours ?

Nous nous fixons, aussi surpris l'un que l'autre du son de ma voix que nous n'avions plus eu le loisir d'entendre depuis si longtemps que j'en avais oublié la rythmique. Il s'écarte, me laissant passer, sans un mot, les mains proches de ma taille comme si je pouvais m'écrouler à tout instant. Je trouve une chaise, m'y laisse tomber et espère qu'il parlera en premier. Au lieu de cela, un verre est poussé devant moi, comme une invitation à me détendre.

- A la santé des vainqueurs, à leurs richesses et à la bonté du Capitole ! 

Le contenu se déverse d'une traite dans sa gorge... et, prenant exemple, je fais de même ! Au moins, tant que je bois, je ne parle pas !


--> Voilà, j'espère que cela vous plait toujours autant... Si oui, le chapitre 5 est déjà dans la boîte, plus qu'à relire et poster cheers


Dernière édition par ajmm le Dim 1 Fév - 18:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
G. Lexington
Pacificateur
avatar

Féminin
Messages : 577
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 28
Localisation : Dans ma petite voiture !

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Ven 2 Jan - 11:00

J'arrive avec un peu de retard, mais on dit toujours qu'il vaut mieux tard que jamais :p

J'aime toujours évidemment ! J'aimerai que les chapitres fassent au moins dix pages x)

Allez, envoie-nous le chapitre 5 ! J'ai hâte de lire la suite ^^

_________________
" La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme :
tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Sam 3 Jan - 11:18

Ahah 10 pages ? Shocked C'est plus une fanfiction c'est un bouquin entier alors là XD Mais ton enthousiasme me fait plaisir en tout cas Very Happy

Chapitre 5 : L'annonce :

Après quelques verres, il brise le silence

- Tu as pu parlé au docteur ces jours-ci ? 

Me reconnectant à la situation, je lutte pour ne pas m’étouffer. C’était bien la dernière chose à laquelle j'avais envie de répondre... mentir ou dire la vérité ? Je me tâte... trop longtemps probablement pour rester crédible dans le mensonge que j'aurais pu sortir. Pour toute réponse, je regarde le contenu de mon verre et hausse les épaules, espérant que cela suffira.

- C'est un oui ou un non ? 

J'expire bruyamment, évite son regard.

- J'ai perdu son numéro, dis-je, sans grande conviction.

- Bien essayé ! Tu as perdu son numéro mais as-tu seulement daigné répondre à ses appels ? 

- On ne pourrait pas changer de sujet ?

Je porte la boisson à mes lèvres, ferme les yeux, priant pour que ma requête soit acceptée. Haymitch fait de même.

- Vu que tu n'es pas en conversation torride avec ce cher Doc' pourrait-on savoir à quoi madame passe ses journées ? Si ce n'est à faire sortir son pauvre petit mentor dans le froid chaque nuit ? 

La question fait mouche... Peeta... mes mains se referment autour du verre, prêtes à le briser pour éviter les tremblements. Je fais valser mon regard dehors. Aucune lumière à sa fenêtre. Mes yeux se mouillent, je tente du mieux que je peux de contenir les larmes sur le point d'arriver. C’était la plus mauvaise idée que j'ai eu ces jours-ci, aller parler à Haymitch ! Bon sang Katniss quelle idiote tu fais ! Je regarde au delà de son épaule, mes yeux rencontrant la bibliothèque...

- J'avais dans l'idée de faire un livre..., finis-je par dire pour noyer le poisson.

- Bien ! Je peux le voir ?

- C'est personnel...

Il abandonne aussi vite voyant que ce sujet là ne le mènera pas plus loin. Mon verre se remplit sans que j'ai eu à demander quoi que ce soit. Je me rue dessus ! Je tente un second coup d’œil à la fenêtre de Peeta. Il le remarque cette fois.

- Il n'est pas là... 

Nouvelle gorgée. Changer de sujet ! Vite !

- Tu m'aiderais pour mon livre ? 

Nouveau regard à l'extérieur !

- Katniss... il ne viendra pas ! 

Coupée dans mon élan, la phrase fait écho à ce qu'il m'a dit hier soir. Le verre finit par se briser répandant son contenu sur la table. Mon poing la rencontre alors. Je me lève pour rentrer, il faut que je parte !

Haymitch m'attrape les poignets. Je me débats un moment, jusqu'à ce que mes jambes m'abandonnent, me laissant choir à même le sol. La crise dure un moment. Il ne bouge pas attendant simplement que je reprenne le contrôle. Une fois cela accomplit, il me fait rasseoir.

Il m'apporte un nouveau verre, le remplit et me fixe, cherchant à savoir s'il pourra parler ou s'il vaut mieux attendre. Moi, je fixe la table, attendant le moment fatidique où la conversation reprendrait.

- Il a essayé... Mais c'est trop tôt... 

Il marque un arrêt, m'observe. Une larme roule sur ma joue, je respire doucement, j'essaye de penser à autre chose...

- Il est rentré peu de temps après toi. Le Doc' lui a conseillé de t'éviter un moment. Il a tout noyé dans la peinture, d'après ce que j'ai compris. Le toubib me tient au courant de votre évolution. Enfin, de la sienne pour l'instant ! 

La pique ne fait aucun effet, je mets toute ma force pour me concentrer à ne pas bouger, je maintiens le calme là où il est, non sans supplice.

- Bref, ça commençait à aller mieux quand t'as débarqué à sa porte ! Là, c'est lui que j'ai eu le loisir d'entendre... il m'a supplié de m'occuper de toi car il ne s'en sentait pas capable. Ça a fait son temps ! Venant te récupérer hier, je l'ai trouvé les mains en sang, le visage griffé, et toi, dormant sur le pas de la porte. 

C'était réel, il était là ! Surprise, je relève la tête rencontrant les yeux d'Haymitch. Il reprend la parole.

- Deux heures après, il m'annonçait qu'il repartait !


Dernière édition par ajmm le Mer 28 Jan - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
G. Lexington
Pacificateur
avatar

Féminin
Messages : 577
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 28
Localisation : Dans ma petite voiture !

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Sam 3 Jan - 15:46

J'aime beaucoup cette suite ! Je trouve ça mignon et j'ai hâte qu'ils se retrouvent vraiment Smile
Je les trouve mieux ensemble que séparément :p

Suite suite suite

_________________
" La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme :
tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 4 Jan - 11:02

Contente que ça te plaise toujours! J'avais un peu peur pour ce chapitre qui est quand fort différent des précédents (plus de dialogues, moins de narration)!
Revenir en haut Aller en bas
G. Lexington
Pacificateur
avatar

Féminin
Messages : 577
Date d'inscription : 08/12/2011
Age : 28
Localisation : Dans ma petite voiture !

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 4 Jan - 11:41

Tu écris très bien alors qu'il y ait plus ou moins de dialogues ou de narration, pour moi, ça ne change rien ! Ça passe comme une lettre à la poste Smile J'aime tes idées et ce que tu fais passer dans tes textes ! Je n'ai RIEN RIEN RIEN à redire :p

_________________
" La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’Homme :
tout Citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement. "

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 4 Jan - 13:52

Merci beaucoup pour ces beaux compliments Embarassed ! Je te les retourne car j'aime vraiment beaucoup ta fic également Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
lol35
Cueille une rose blanche pour Snow
avatar

Féminin
Messages : 5550
Date d'inscription : 03/01/2014
Age : 21
Localisation : District 12

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 4 Jan - 14:22

Je viens de lire ta fiction et j'adore !! Very Happy
J'ai bien aimée quand tu reprend des phrases des films ! Smile 
Vite la suite !! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://jennifer-lawrence.forumactif.org/
Misspeeta
Fait exploser les provisions
avatar

Féminin
Messages : 422
Date d'inscription : 03/12/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Lun 5 Jan - 19:57

J'ai adoré ce chapitre!!! J'espère que Peeta va vite revenir Sad

Vivement la suite!!!!
Revenir en haut Aller en bas
ajmm
Dort avec Rue
avatar

Féminin
Messages : 378
Date d'inscription : 08/12/2014
Age : 28
Localisation : Dans le TARDIS

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 11 Jan - 17:10

Merci Very Happy Il reviendra sous les mots de Suzanne Collins (bientôt)! Ensuite je le reprends, avec les miens, jusqu'au baiser final Razz

Il est là, le chapitre 6! La partie en italique sont les mots exacts du livre. LISEZ AUSSI le passage du livre car il fait partie de l'histoire! Si vous le passez, vous risquez de vous perdre dans la suite logique de l'histoire ^^ Bonne lecture!

Chapitre 6 : Un retour inespéré :

La soirée suit son cours, nous ne parlons presque plus, nous buvons plus qu'autre chose. Toutefois notre rythme d'ingurgitation est différent, c'est qu'il a de l'expérience dans ce domaine et je n'en ai aucune. Je commence à me sentir faible, j'ai le tournis, les idées floues, j'ai peur de me lever de crainte de m'effondrer. Voilà donc ce que c'est ! Au moins, penser à Peeta, à Gale et aux autres me rend moins triste, moins en colère, comme si ce qu'on pouvait ressentir s'évaporait laissant les trous de mon âme se remplir d'alcool. Je commence à comprendre pourquoi il a fini comme ça, le breuvage a empli les trous à la place de ses émotions.

Peut être vais-je pouvoir dormir tranquille ce soir. En tout cas, la brûlure naissante dans mes yeux m'indique qu'il est probablement temps que je prenne congé d'Haymitch. Saurais-je marcher jusque chez moi cependant ?

Je me lève, sans mot dire, Haymitch relève la tête mais ne s'interpose pas, il me laisse me diriger vers la porte et se ressert à boire.

Avant de passer le pas, je risque quand même une dernière demande :

- Tu comptes partir toi aussi ? Ou resteras-tu au Douze ? 

La question semble le surprendre.

- Je pense rester un moment. En cas de besoin... 
- J'aurais surtout besoin d'un verre plus souvent ! 

Je tente un sourire en coin. Lui sourit franchement.

- Bonne nuit chérie! 

Et je m'en vais ! Je passe devant Sae, sans prendre la peine de la regarder. Elle ne moufte pas, me suivant juste du regard jusqu'à l'escalier, vérifiant que j'ai bien l'intention, vu l'heure tardive, d'aller me coucher. Je tombe comme une masse, ferme les yeux et me laisse emporter dans un sommeil sans rêve...

Les jours, alors, se succèdent et se ressemblent, je m'applique à revivre sous mode automatique comme je l'avais fait avant le jour où j'ai aperçu de la lumière chez Peeta...

Le téléphone sonne parfois, longuement, mais je ne décroche jamais. Haymitch ne réapparaît pas. Il a peut-être changé d'avis et quitté le Douze, même si je le soupçonne plutôt d'être ivre mort dans un coin. Je ne reçois pas d'autres visites que celles de Sae Boui-boui et de sa petite fille. Après des mois de confinement solitaire, elles me font l'impression d'être une foule.

- Ca sent le printemps aujourd'hui. Tu devrais sortir, me dit Sae. Aller chasser un peu.

Je n'ai pas quitté la maison une seule fois (depuis les mois s'étant écoulés depuis ma visite chez Haymitch). J'ai à peine quitté la cuisine sauf pour me rendre aux toilettes dans le couloir. Je porte toujours les mêmes vêtements qu'à mon départ du Capitole. Je passe mes journées assise devant la cheminée. A contempler les lettres intactes qui s'empilent sur le manteau.

- Je n'ai même pas d'arc.
- Regarde au bout du couloir, me suggère-t-elle.

Une fois qu'elle est partie, j'envisage de suivre son conseil. Puis j'y renonce. Mais après plusieurs heures, je finis par me lever et par aller voir, à pas de loup, pour ne pas réveiller les fantômes. Dans le bureau où j'avais pris le thé en compagnie du président Snow, je trouve un carton contenant le vieux blouson de mon père, notre ouvrage sur les plantes, la photo de mariage de mes parents, le bec de collecte que m'avait envoyé Haymitch, et le médaillon que m'avait offert Peeta dans l'arène en horloge. Les deux arcs et un carquois de flèches sauvés par Gale la nuit du bombardement sont posés sur le bureau. J'enfile le blouson sans toucher au reste. Je m'endors sur le canapé du salon. Je fais un cauchemar terrible, dans lequel je suis allongée au fond d'une tombe où les morts que je connais de nom viennent me jeter une pelletée de cendres. C'est un rêve assez long, vu la liste des participants, et plus ils me recouvrent, plus j'ai du mal à respirer. J'essaie de crier, de les supplier d'arrêter, mais j'ai de a cendre plein la bouche et le nez et je n'arrive pas à proférer un seul mot. Et les coups de pelle continuent...

Je me réveille en sursaut. Un petit jour pâle s'infiltre entre les volets. J'entends toujours un raclement de pelle. Encore à moitié dans mon cauchemar, j'enfile le couloir au pas de course, jaillis par la porte d'entrée et fais le tour de la maison, parce que maintenant je suis à peu près sûre de pouvoir crier sur les morts. En le découvrant, je me fige sur place. Il a le visage rougi par l'effort d'avoir creusé sous mes fenêtres. Il a aussi cinq plants dans une brouette.

- Tu es revenu, dis-je
- Le Dr Aurelius n'a pas voulu me laisser quitter le Capitole plus tôt qu'hier, dit Peeta. Au passage, il m'a demandé de te dire qu'il n'allait pas pouvoir continuer à faire semblant de te soigner. Il va bien falloir décrocher ton téléphone un jour ou l'autre.

Il a l'air en forme. Mince et couvert de cicatrices de brûlures, comme moi, mais il n'a plus son regard hanté et torturé. Par contre, il fronce légèrement es sourcils en me voyant. Je fais mine d'écarter vaguement les cheveux qui me tombent dans les yeux et je réalise qu'ils sont collés en mèches grasses. Je me sens sur la défensive.

- Qu'est-ce que tu fabriques ?
- Je me suis rendu dans les bois ce matin pour déterrer ces fleurs, m'explique-t-il. Pour elle. J'ai pensé qu'on pourrait les replanter autour de ta maison.

Je regarde les plants qu'il a rapportés, aux racines encore terreuses. Des primevères. Les fleurs dont ma sœur portait le nom. Je fais oui de la tête à Peeta et je me dépêche de rentrer chez moi, en refermant à clef derrière moi. Mais le mal est à l'intérieur, et non au-dehors.


La première nuit, depuis son retour, se passe difficilement, criblée de cauchemars divers. On dit souvent que les rêves sont liés au vécu de la journée... je le crois aussi désormais : Peeta est là, occupé de creuser, de planter, je m'affaire avec lui ! Lorsque tout à coup, la pelle passe avec violence au dessus de ma tête. Il se jette alors sur moi, je me débats du mieux que je peux, ses mains attrapent ma gorge et tout devient aussi noir que ses pupilles qui me fixent.

Je sursaute,m'assieds sur le lit, inspire à pleine bouche, oubliant presque d'expirer. Buttercup, assis sur le rebord de la fenêtre, tourne la tête et me regarde. Je me lève, cherchant quelque chose de réel à quoi me raccrocher, je décide de tenter de le prendre près de moi. Ses yeux s'agrandissent à la vue de mes mains se rapprochant de son corps, il bondit et court se cacher sous le lit.

Je pose mes mains sur le rebord où était Buttercup il y a moins de deux secondes et scrute dehors. Pas de lumière chez Peeta mais, aujourd'hui, je sais qu'il est là. Je prends le temps de m'habiller cette fois, de mettre des chaussures du moins. Je quitte la maison et arrive devant sa porte. Mon poing est déjà fermé prêt à frapper lorsque la voix d'Haymitch fait écho à la situation : «Venant te récupérer, je l'ai trouvé les mains en sang, le visage griffé, et toi, dormant sur le pas de la porte. Deux heures après, il m'annonçait qu'il repartait. ». Je glisse alors la main dans ma poche et m'assied sur le porche. J'hésite à rentrer cependant, je ne veux pas lui rendre les chose plus difficiles! Et pourtant... je m'endors!

Une odeur me réveille, une odeur de chocolat et de pain chaud. J'ouvre un œil, me découvre allongée sur un canapé semblable en tout point au mien. Je parcours la pièce, cela ressemble étrangement à chez moi, mais les murs sont recouverts de peintures diverses. Je peux distinguer des visages : Finnick, Rue. Les autres sont trop flous pour que je puisse reconnaître qui que ce soit.

Je décide de me mettre debout, me doutant de l'endroit où je me trouve et, me remémorant la nuit de la veille, prends mon courage à deux mains pour affronter le regard et Peeta et ses probables questions.


Dernière édition par ajmm le Mer 28 Jan - 19:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
lol35
Cueille une rose blanche pour Snow
avatar

Féminin
Messages : 5550
Date d'inscription : 03/01/2014
Age : 21
Localisation : District 12

MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   Dim 11 Jan - 17:20

J'aime bien ! Smile
Mais j'ai pas tout compris ! Razz
Revenir en haut Aller en bas
http://jennifer-lawrence.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les ailes du Geai Moqueur. [Ch10 en ligne!!!]
» Bracelet Geai Moqueur à vendre
» Le geai moqueur (HUNGER GAMES)
» The hunger games
» [Suzanne Collins] Hunger Games Tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games :: • Hunger Game's TV : Le coin médias • :: Fanfictions-
Sauter vers: