AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'homosexualité dans la littérature

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Alex'
Participe à la Moisson


Masculin
Messages : 112
Date d'inscription : 30/04/2012
Age : 22
Localisation : Nulle part.

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 12:50

Alex' a écrit:
De toute façon, rien ne l'es véritablement puisqu'il n'y aucune connotation ou tendance sexuelle avant la puberté.
Lisez-moi sil-vous-plait. ^^
Cela ne résume t-il pas ce que tu viens de dire ?

Sinon, ça ne me choque pas de parler de ça ainsi. On débat comme on ferait pour tout. Créons le même sujet pour les hétéros, si tu veux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
TheFrog
Pacificateur


Masculin
Messages : 460
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 25
Localisation : Dans la base secrète de la O Team!

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 15:44

FireGirl a écrit:
Ha bon ? je pense pas que se soit vrai pour le don du sang...enfin je suis même sure ...

Et bien j'ai déjà entendu cette rumeur, et faisant le don du sang, j'ai demandé la dernière fois si c'était vrai......et oui, ils n'ont pas le droit car ils sont selon le médecin "une population plus à risques pour les maladies comme le SIDA".

Et je vous ajoutes un petit article sur le sujet qui vous donne leurs arguments: ICI



_________________
"The question is....what is a mahna mahna?"

Gneu!
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Pacificateur


Féminin
Messages : 1418
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 17:32

TheFrog a écrit:
Et bien j'ai déjà entendu cette rumeur, et faisant le don du sang, j'ai demandé la dernière fois si c'était vrai......et oui, ils n'ont pas le droit car ils sont selon le médecin "une population plus à risques pour les maladies comme le SIDA".

Et je vous ajoutes un petit article sur le sujet qui vous donne leurs arguments: ICI

Intéressant de voir les arguments ! Je me doutais bien que c'était une question de risque plus élevé mais j'ignorais par exemple que la contamination ne pouvait pas se voir avant 15 jours. Je comprends mieux maintenant, et je trouve ça plus logique médicalement (et plus prudent).

_________________
« You are my favorite thing, Peter. My very favorite thing » - Walter Bishop
Revenir en haut Aller en bas
http://lupinzinzin.tumblr.com/
SugarCube
Echappe aux mutations génétiques


Féminin
Messages : 647
Date d'inscription : 02/05/2012
Age : 20
Localisation : Au District 4 entrain de pêcher avec Finnick et Annie tout en mangeant des carrés de sucre.

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 17:40

Je ne vais pas ajouter mon grain de sel parce que je ne ferais que répéter tout ce qu’a était dit. Personnellement, je pense que c'est selon les personnes, certaines naisse avec et le savent tout de suite et d'autre mette plus de temps en s'en rendre compte, ou plutôt à l'accepter.

Sinon c'est vrai que ce sujet devrait être abordé de partout, Ça le rendrais moins taboo et plus accessible et ça permettrais d'ouvrir plus d'esprit et enfin que les gays/Lesbiennes, soit plus et plutôt complètement accepter ! (enfin je sais que même avec tout ça certains continueront à rester sur leurs position.)
Bon…il y a déjà pas mal de série et film qui aborde le sujet, ça a déjà bien ouvert les esprits, mais pas de tout le monde, surtout la génération de nos parents/grand parents(comme ça a était dit) , j’ai essayé de lancer le sujet à plusieurs reprise pour les rendre moins réticent, mais ce n’est pas simple, ils ne sont pas homophobes mais ont du mal à concevoir, le fait qu’une fille soit avec une fille et un garçon avec un garçon, pour eux la nature veut qu’un couple soit composer d’une femme et d’un homme et je me suis énervée à chaque fois, enfin voilà, c’est frustrant de voir à quel point ils sont bornés.

Revenir en haut Aller en bas
Katniss&Prim
Dort avec Rue


Féminin
Messages : 400
Date d'inscription : 21/08/2011
Age : 19
Localisation : Dans le Sud ♥

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 17:44

Je trouve que le thème est de plus en plus abordé, surtout à la télé (dans les séries notamment), mais malgrès tout, j'ai vu des chiffres je ne sais plus où, qui montrait qu'il y a toujours pas mal d'agression. C'est pathétique.
Mais je n'ai jamais lu un livre qui traite de l'homosexualité...

Et je ne pense pas qu'on l'on naisse homosexuel, mais que cela se développe lors de la puberté. Mais on ne peut rien prouver, donc c'est à chacun son avis.
Revenir en haut Aller en bas
Malikame
Pacificateur


Féminin
Messages : 6836
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 24
Localisation : J'ai crashé le TARDIS quelque part parce que.... je dérangeais Ten et que je ne suis pas douée

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 18:45

Bon alors maintenant que internet est revenu et que j'ai du tout enregistrer en catastrophe sur word, je m'excuse si je n'ai pas pris en compte les posts après celui de TheFrog mais sinon j'allais exploser le réseau de m** de la résidence --'



On reste dans la cordialité, tant qu'on argumente sans se taper dessus et sans s’insulter tout va bien Razz

Donc comme l'a dit Caesar (et toi aussi Alex’) les enfants n'ont pas conscience de la sexualité. Personnellement quand j'étais petite j'étais plutôt garçon manqué mais je ne m'en rendais pas compte puisque je ne voyais pas où était la différence entre un garçon et une fille. Donc je ne vois pas comment cela pourrait être inné alors que la sexualité ne se développe réellement qu'à partir de l'adolescence en règle générale. Je suis d'accord sur le fait que je ne peux pas le prouver et toi non plus. Par conséquent je suis tout à fait en droit de ne pas changer ma position et je ne changerais pas d'avis sans preuve concrète à l'appui et j'imagine que pour toi non plus. En somme on fait un débat philosophique c'est-à-dire sans fin... mais passons xD

Tu dis que pour toi "c'est comme ça" et justement j'ai rarement l'impression que la vie est aussi simple qu'un "c'est comme ça" surtout en ce qui concerne les sentiments et la sexualité qui sont des notions en réalité très complexes comme on s'en rend compte en ce moment. Si elles étaient aussi simples on ne serait pas en train de débattre.

Pour ce qui est du terme refoulé, il est certes concret et sa définition, je te l'accorde, n'a aucune connotation péjorative. Cependant, comment quelqu'un qui ne sait même pas encore qu'il est gay, peut refouler son homosexualité ? S'il s'agit de quelqu'un qui a conscience et qui essaie de la "noyer" en voulant à tout prix se tourner vers le sexe opposé alors je te l'accorde il est "gay refoulé". Mais quand la personne ne le sait pas elle ne peut pas être "gay refoulé" si elle ne sait rien de ses orientations sexuelles et sentimentales... Et je te rassure je ne crois pas que tu as quelque chose contre, seulement le terme en lui-même est assez ambigu dans ce cas-là.

C'est intéressant cette histoire de bisexualité mais ce n'est pas aussi simple que cela. Si la personne est à la fois intéressée par les hommes et les femmes alors oui c'est quelqu'un de bi. Mais moi je te parle dans le cas où quelqu'un aurait de nombreux rapports avec le sexe opposé avant de se rendre compte que cela ne lui allait pas. Si après cela il ne reste tourné que vers le même sexe que lui, on ne peut pas dire qu'il est bisexuel. Simplement il a d'abord eu des rapports avec le sexe opposé sans savoir au préalable que cela ne lui convenait pas. Il n'est pas bisexuel, il s'est juste rendu compte plus tard de son homosexualité. D'ailleurs ce n'est pas avec des expériences que l'on se rend compte justement de ce qui nous convient ou pas ? Pour la sexualité c'est à peu près la même chose, tant que l’on n’a pas essayé on ne peut pas savoir. Et si certains se rendent compte directement qu'ils sont gays sans avoir à passer par le sexe opposé d'autres en ont besoin. Et je ne les considérerais pas comme bisexuels pourtant, il leur a juste fallu plus de temps pour trouver la sexualité qui leur convient.

Et tu pourrais me dire s'il te plait ce que tu appelles l'homosexualité à 100% ? Parce que pour moi le 100% n'existe pas. Même quelqu'un qui n'a jamais eu de toute sa vie de rapports hétérosexuels on ne peut pas dire qu'il soit gay à 100%. Du point de vue de sa vie seule, sans doute que oui, mais c'est seulement parce que le hasard de la vie a fait qu'il n'a jamais eu de raison de s'y intéresser. Pour autant il n'était pas gay à 100% parce qu'il y a toujours une marge d'erreur. Il suffit qu'il ait eu un seul moment de doute de rien du tout, ou eu l’espace d’une seconde une attirance pour le sexe opposé (même si il n’y a rien eu de concret) et ce n'est déjà plus du 100%. D'ailleurs c'est pareil pour les hétéros à 100%, ça n'existe pas. Je me considère comme hétéro mais qui me dit qu’un jour, je n’aurais pas l’espace d’un bref instant une attirance pour une femme ? A la rigueur les bis le sont sans doute à 100% vu que justement ils s'intéressent aux deux sexes, et encore, il faudrait qu'ils restent tout le temps partagés entre les deux... S’ils penchent plus pour un sexe que l’autre, ils restent bis mais avec une tendance hétérosexuelle ou homosexuelle.

Tkt Herosix c'est très cordial, on est juste en pleine joute verbale lol!

Par contre je suis d'accord avec toi Alex' je ne crois pas qu'une personne homosexuelle ne puisse nous éclairer car on a tous un point de vue purement personnel.

Aaah TheFrog je n'ai pas rêvé ^^ cela étant dit c'est complètement stupide comme préjugé mais bon... Là je vais vraiment m'énerver contre des gens aussi cons qui d'ailleurs, sont des scientifiques... Leur histoire du VIH qui ne se voit pas 15 jours après la contamination c’est aussi valable pour les hétéros si on suit leurs arguments… Mais bon je vais rien dire…

Edit: Caesar tu n'as pas à te dégoûter toi-même. Tu énonces les choses telles qu'elles sont malheureusement. Mais ce n'est pas que pour les gays, ce sont pour les humains en général...

_________________


“Fear doesn't shut you down; it wakes you up” 
Revenir en haut Aller en bas
http://nymeriarahl.tumblr.com/
FireGirl
Fait exploser les provisions


Féminin
Messages : 414
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 27
Localisation : District 12

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 19:49

C'est difficile de répondre à ce sujet sans redire ce que j'ai déjà dit... car je changerai pas d'avis sur le fait qu'on ne devient pas Gay mais qu'on l'est...

Après en ce qui concerne à quel moment ils s'en rendent compte... à ce moment la ça varie des personnes et de l'entourage, des amis... il a des gens qui vont s'en rendre compte très rapidement genre 12-13 ans (et oui j'en connais...) et d'autre à 50 ans après avoir vécu toute leur vie avec un homme ou une femme et ayant eu des enfants (la aussi j'en connait)...

Dans tous les cas ils le savent...sauf ben qu'ils se disent que c'est pas possible, que ça passera (je parle pour la personne qui a eu des enfants et qui est resté en couple avec un homme 15 ans...) quand j'ai eu cette conversation avec elle, elle m'a dit déjà plus jeune elle été attiré par les filles (ses maîtresses, ses prof femmes, ses amies....) mais que voilà s'étais pas possible pour elle à cette époque...et puis les mentalités ont évolué, elle en a eu marre de faire semblant et finalement a craqué... et ce qui concerne les jeunes et bien à notre époque c'est plus facile de s'assumer à un jeune âge.... qu'il y a 20 ans...

En ce qui concerne les bi...et bien j'en connait aussi et je dirai qu'ils ont une préférences quand même pour un sexe ou l'autre mais qu'ils sont attiré par les deux. Par exemple j'ai une copine qui est attirée physiquement par les garçons : elle les trouvent beau et tout et ça la dérange pas de sortir avec eux....mais pas de la à avoir une relation sérieuse elle préfère une relation sérieuse avec une fille... ça marche dans l'autre sens sauf que dans l'autre sens, pour moi c'est plus un effet de mode ou d'influence pour le coup, j'ai une pote qui est en couple avec un homme et pourtant elle a eu une tite aventure avec une fille... juste pour le fun.... (sans commentaire) à ce moment la je suis pas sur qu'on puisse dire qu'elle est bi...et même certains disent qu'une fille qui trompe son mec avec une autre fille c'est même pas trompé....en même temps je crois que ça c'est un autre sujet....

Bref je vais m'arrêter la je suis en train d'écrire un roman...j'ai donné volontairement des exemples car c'est plus facile pour s'exprimer que donner des idées dans le vent comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Malikame
Pacificateur


Féminin
Messages : 6836
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 24
Localisation : J'ai crashé le TARDIS quelque part parce que.... je dérangeais Ten et que je ne suis pas douée

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 20:07

Oui on va dire que la fidélité on va éviter Twisted Evil

Mais dans le temps, on va dire que les gens le cachaient délibérément parce que c'était vraiment mal vu. Donc ils en avaient parfaitement conscience, ils n'osaient pas l'affirmer c'est tout.
Mais en revanche il y a des gens qui ont vraiment eu des enfants et tout et qu'ils sentaient que ça n'allait pas avec leur partenaire sans savoir pourquoi jusqu'à qu'ils se rendent compte qu'ils étaient gay. J'ai vu un témoignage à la télé, désolée pour la référence xD. Et eux, les pauvres s'ils étaient gays de naissance et qu'ils ont mis 40 ans à s'en rendre compte ça craindrait..

Pour les bis, les choses sont plus simples au moins ^^ ils ou elles se prennent moins la tête. Et je suis d'accord en général ils ont des préférences mais bon après tout dépend de la personne.

_________________


“Fear doesn't shut you down; it wakes you up” 
Revenir en haut Aller en bas
http://nymeriarahl.tumblr.com/
helma1196
Mange des baies empoisonnées


Féminin
Messages : 711
Date d'inscription : 16/05/2012
Age : 22
Localisation : Dans la team EFFIE !!!! YOUPA !!!

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 20:24

Cécilia: Personnellement, je pense qu'il faudrait plus de livres à ce sujet dans la catégorie jeunes adultes

Je suis contente que tu dises ça, car je suis en train d'écrire une mini trilogie et justement il va avoir de l'homosexualité. Mon histoire ne saura pas construite sur ça, mais dans la logique de mon histoire. Cela aurai été bizarre s'il y en aurai pas...
Revenir en haut Aller en bas
FireGirl
Fait exploser les provisions


Féminin
Messages : 414
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 27
Localisation : District 12

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 20:31

Malikame a écrit:
Oui on va dire que la fidélité on va éviter Twisted Evil

Surtout dans le milieux homo...enfin bref passons...

Malikame a écrit:
Mais dans le temps, on va dire que les gens le cachaient délibérément parce que c'était vraiment mal vu. Donc ils en avaient parfaitement conscience, ils n'osaient pas l'affirmer c'est tout.
Mais en revanche il y a des gens qui ont vraiment eu des enfants et tout et qu'ils sentaient que ça n'allait pas avec leur partenaire sans savoir pourquoi jusqu'à qu'ils se rendent compte qu'ils étaient gay. J'ai vu un témoignage à la télé, désolée pour la référence xD. Et eux, les pauvres s'ils étaient gays de naissance et qu'ils ont mis 40 ans à s'en rendre compte ça craindrait..

Ouai dans tous les cas les gens s'en doutent et donc même sans le savoir ils sont donc gay...dès le début...encore une fois je reviens à ce que j'ai dit plus haut : c'est à dire qu'on est gay on ne e deviens pas !!!!!!! lol et que donc on s'en rend plus en moins compte rapidement !

Malikame a écrit:
Pour les bis, les choses sont plus simples au moins ^^ ils ou elles se prennent moins la tête. Et je suis d'accord en général ils ont des préférences mais bon après tout dépend de la personne.

Ils ont plus de choix mais je suis pas sur que se soit plus facile Wink à mon avis c'est pas facile de passer de l'un à l'autre...les garçons et les filles c'est pas pareil... donc ça doit être bien compliqué à gérer...
Revenir en haut Aller en bas
Malikame
Pacificateur


Féminin
Messages : 6836
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 24
Localisation : J'ai crashé le TARDIS quelque part parce que.... je dérangeais Ten et que je ne suis pas douée

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 20:37

Oui mais je ne pense pas qu'on naisse avec une orientation sexuelle prédéfinie. On a peut-être à la rigueur des facteurs qui encourageants dans un sens ou dans l'autre mais au final ça dépendra toujours de son évolution au cours de sa vie...

Mouais c'est vrai que ça doit as être facile effectivement... Je disais ça parce que avec les mecs personnellement c'est le désert alors que les bis ont peut-être plus de choix. Mais je suis H.S là xD

_________________


“Fear doesn't shut you down; it wakes you up” 
Revenir en haut Aller en bas
http://nymeriarahl.tumblr.com/
Emma
Pacificateur


Féminin
Messages : 1418
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 21:21

Malikame a écrit:

Aaah TheFrog je n'ai pas rêvé ^^ cela étant dit c'est complètement stupide comme préjugé mais bon... Là je vais vraiment m'énerver contre des gens aussi cons qui d'ailleurs, sont des scientifiques... Leur histoire du VIH qui ne se voit pas 15 jours après la contamination c’est aussi valable pour les hétéros si on suit leurs arguments… Mais bon je vais rien dire…

Je ne pense pas que ce soit un préjugé. Les médecins doivent se baser sur des statistiques et si les homosexuels sont médicalement une partie de la population plus sujette au VIH, je ne vois pas de discrimination. Depuis le temps, ils se sont penché sérieusement sur le problème et sur les études tout de même, il ne faut pas voir le mal partout. Il y a des gens qui peuvent être exposés plus fortement à des maladies par leur train de vie, mais c'est pas pour ça qu'il faut crier au scandale. Par exemple, bon je vais citer quelque chose qui n'a rien à voir mais ça peut illustrer mon avis : les chats peuvent être porteurs d'une maladie qu'est la toxoplasmose, maladie bénigne sauf pour les femmes enceintes. Bon ben imaginons qu'un éleveur de chat veut donner son sang, il se pointe à une collecte du sang mais la toxoplasmose se déclare plusieurs mois après la contamination (j'invente totalement pour l'exemple). Puisqu'on ne sait pas à qui sera donné le sang, peut être une femme enceinte, pour éviter de mettre un autre risque sur le terrain de la santé eh bien on interdit le don de sang aux propriétaires de chat.
Le VIH est aussi valable pour les hétéros, c'est vrai, ça représente selon l'article un risque sur 1 million. Le problème est que si l'on rajoute des personnes qui sont encore plus à risque, la probabilité d'une contamination s'élève, c'est mathématique.

_________________
« You are my favorite thing, Peter. My very favorite thing » - Walter Bishop
Revenir en haut Aller en bas
http://lupinzinzin.tumblr.com/
Malikame
Pacificateur


Féminin
Messages : 6836
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 24
Localisation : J'ai crashé le TARDIS quelque part parce que.... je dérangeais Ten et que je ne suis pas douée

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 21:32

Oui je suis d'accord avec toi sur le principe. Le problème c'est qu'un homosexuel peut très bien être une personne moins à risque qu'un gars qui couche avec une fille différente par soirée sans se protéger. Bon j'exagère un peu je te l'accorde Razz. Le problème c'est que cela classifie tout un groupe de personne alors que certaines ont un sang parfaitement sain. Mais bon je vais les scientifiques avec leur problème... Et même si je ne suis pas d'accord je vais rien dire alors que moi-même je n'ose pas donner mon sang...

_________________


“Fear doesn't shut you down; it wakes you up” 
Revenir en haut Aller en bas
http://nymeriarahl.tumblr.com/
Emma
Pacificateur


Féminin
Messages : 1418
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 21:37

Ah ça c'est clair qu'en interdisant les homosexuels au don, on passe à côté d'énormes quantités de sang complètement sain. Si seulement ce p**** de VIH pouvait être soigné, une bonne fois pour toute. Quel fléau, faut vraiment que la recherche avance !

_________________
« You are my favorite thing, Peter. My very favorite thing » - Walter Bishop
Revenir en haut Aller en bas
http://lupinzinzin.tumblr.com/
FireGirl
Fait exploser les provisions


Féminin
Messages : 414
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 27
Localisation : District 12

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 21:39

En même temps admettons que je soit un homme homo, ça va pas changer ma vie que ne puisse pas donner mon sang...c'est juste dommage pour les gens qui ne pourrons pas en bénéficier et ça fait donc moins de donneurs....ce qui me dérangerait le plus c'est que je ne puisse pas me marier ou adopter...

Après si tu veux vraiment donner ton sang, tu fait un test avant, t'évites les relations sexuelles avant le don et après le test et quand ils te posent le questionnaire tu dit pas que tu es pas gay....

Ils sont obligés de faire des tests avant toute manière parce que tout le monde ne dit pas la vérité dans ce genre de questionnaire, les gens ils pensent pas que se soit important...

Bref c'est quand même pas normal...parce que justement ça va peut être obliger des homo à cacher leur orientation sexuel et donc si ils ont le VIH de le transmettre dans le cas ou une poche passerai au travers du filet...je pense aussi que c'est rare...

Edit : désolée du coup j'ai été tellement longue à poster que vous m'avez devancé....
Revenir en haut Aller en bas
Emma
Pacificateur


Féminin
Messages : 1418
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 21:48

Je pense effectivement que des deux côtés il y a du mal qui est fait, non seulement pour les receveurs qui ont parfois besoin de beaucoup de sang, mais aussi pour les homosexuels qui ressentent quand même une grande frustration, même si c'est une raison purement médicale. De toutes façons, comme tu l'as dit, beaucoup de gays doivent mentir en donnant leur sang. Bon après, il faut que ce donneur soit sérieux, qu'il sache impérativement s'il n'a pas un risque de VIH (bien qu'on ne peut jamais être totalement sûr à cause du conjoint, hum hum...).

Guérissez moi ce sida, pitiééééé T___T

_________________
« You are my favorite thing, Peter. My very favorite thing » - Walter Bishop
Revenir en haut Aller en bas
http://lupinzinzin.tumblr.com/
Malikame
Pacificateur


Féminin
Messages : 6836
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 24
Localisation : J'ai crashé le TARDIS quelque part parce que.... je dérangeais Ten et que je ne suis pas douée

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 22:29

Oui c'est ce que je me suis, tu mens et hop tu peux le donner ton sang... Mais comme tu dis Emma, cela doit être dur pour un homosexuel, qui ne ment pas, qu'il ne peut pas donner son sang simplement à cause de son orientation sexuel... Et qu'il ne puisse pas se marier ni adopter ça doit être encore plus frustrant...

Et oui si on pouvait guérir le sida, les choses seraient beaucoup simples pour tout le monde. Malheureusement, la science n'en est pas encore là. On préfère envoyer des fusées polluer l'espace que de chercher des remèdes aux maladies... M'enfin là je suis plus dans le sujet...

_________________


“Fear doesn't shut you down; it wakes you up” 
Revenir en haut Aller en bas
http://nymeriarahl.tumblr.com/
TheFrog
Pacificateur


Masculin
Messages : 460
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 25
Localisation : Dans la base secrète de la O Team!

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Sam 19 Mai - 23:18

Malikame tu résumes en général très bien ce que je pense sur le sujet.

Sinon pour l'interdiction du don du sang pour les homosexuels, ils ont fait d'un certains nombres de cas de cette communauté une généralité et c'est mal car injustifiable. En effet durant l'entretien si tu dis au médecin que tu as eu une relation non protégé il y a deux semaines ou dans les derniers mois tu ne passeras pas. Il n'y a rien qui les empêches de faire la même choses pour les homosexuels.

Sachant que j'ai même reçu un coup de fil du centre pour me dire qu'ils avaient besoin de dons car ils sont "dans le rouge". :/

Pour le SIDA ils font actuellement des avancées très intéressantes sur cette maladie, il ne faut pas perdre espoir.^^

_________________
"The question is....what is a mahna mahna?"

Gneu!
Revenir en haut Aller en bas
Mary Feltwood
Pacificateur


Féminin
Messages : 1115
Date d'inscription : 28/10/2011
Age : 21
Localisation : One does not simply walk into Mordor.

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Dim 20 Mai - 0:22

Cette foutue maladie Mad

Sinon, je suis plutôt d'accord sur le fait qu'il n'y a pas beaucoup de livres avec des personnages homosexuels et ça ne me dérangerait pas, je pense, et j'espère lire un jour un bon livre avec ce genre de personnage Very Happy

_________________


...And I owe you so much."
"We're not a couple. - Yes, you are." Johnlock ♥
Revenir en haut Aller en bas
http://BelongToTheWolves.tumblr.com
Emma
Pacificateur


Féminin
Messages : 1418
Date d'inscription : 28/08/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Dim 20 Mai - 13:21

TheFrog a écrit:


Sachant que j'ai même reçu un coup de fil du centre pour me dire qu'ils avaient besoin de dons car ils sont "dans le rouge". :/

Pour le SIDA ils font actuellement des avancées très intéressantes sur cette maladie, il ne faut pas perdre espoir.^^

Faut vraiment que je donne mon sang. Cette année, il y avait eu une collecte de 2 jours à ma fac mais soit je finissais trop tard, soit j'avais un examen blanc dans la journée et j'avais peur de me sentir mal pendant l'épreuve. Surtout qu'avec mon O+, je peux donner à tous les groupes sanguins positifs (si j'ai bien compris) donc bon, je vais pas garder tout ça pour moi Razz

En ce qui concerne le Sida, il me semble bien avoir entendu que les chercheurs étaient sur la piste d'un traitement qui pourrait vraiment éradiquer le virus (et non le retarder comme avec la trithérapie) donc en effet, ça avance !

_________________
« You are my favorite thing, Peter. My very favorite thing » - Walter Bishop
Revenir en haut Aller en bas
http://lupinzinzin.tumblr.com/
TheFrog
Pacificateur


Masculin
Messages : 460
Date d'inscription : 04/01/2012
Age : 25
Localisation : Dans la base secrète de la O Team!

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Dim 20 Mai - 13:44

Oui il faut donner son sang! \o/
Et oui O+ c'est très bien en plus! Smile Je suis O- donc je peux donner à tout le monde! \o/

_________________
"The question is....what is a mahna mahna?"

Gneu!
Revenir en haut Aller en bas
Cécilia
Chef des Pacificateurs


Féminin
Messages : 968
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Dim 20 Mai - 16:21

Dire que l'homosexualité est innée, vous savez, c'est nourrir l'idée que c'est génétiquement transmissible pour les homophobes. Comme l'ont dit si justement certains, la sexualité ne se développe qu'à l'adolescence, donc dire que c'est inné, c'est dire qu'il existe un gène "homo" qui se développera à la puberté? C'est dingue ça.

L'homosexualité a toujours existé, ça se voit même chez certains animaux, lorsqu'ils sont en période de reproduction, il est possible qu'ils aillent essayer de se reproduire avec des animaux du même sexe simplement car ils sont dirigés par leur excitation sexuelle (j'ai pu le constater sur mes propres animaux, huh). De même, s'ils aperçoivent un animal en peluche ou un objet qui ressemble à un animal de leur race, ils iront essayer de se soulager dessus xD Sur un plan biologique et animal (parce que eh oui, nous sommes quand même des mammifères, faut bien le rappeler), on peut ressentir automatiquement une attirance sexuelle pour tout membre de sa race. Simplement, pour la survie de celle-ci, il doit y avoir des mâles et des femelles. On voit même des cas où ils essaient de se reproduire avec une autre race que la leur.

Sauf que dans le cas de l’être humain, la société et la religion ont une bonne part d'influence dans notre comportement sexuel, qui font de certaines pratiques un tabou. L'expérience qu'on fait de la vie et les situations auxquelles nous serons confrontées, la façon dont on est élevé, déterminera notre comportement et notre relation aux autres. Pourquoi vous pensez qu'on se prend autant la tête sur ces discussions ? Si vous n'étions que des animaux, nous ne verrions aucun problème à ces pratiques, il n'y aurait pas de question de morale. Il n'y a pas énormément de choses innées chez nous, conditionnées par la nature, à part notre capacité de pensée.

Si nous avions vécu notre adolescence à l'époque de nos grands-parents, je parie qu'on ne serait pas aussi ouvert d'esprit que maintenant. Les moeurs changent car la société évolue, notre perception des choses change, et forcément, notre comportement envers les uns et les autres aussi (sexuel ou pas). Il y a beaucoup de choses que la société engendre et restreint chez nous. On les suit parce que c'est ce qu'on a appris (les règles de politesse, le respect de la hiérarchie sociale, comme se comporter avec ses supérieurs et ses inférieurs). L'homosexualité ne fait pas exception. La plupart des homophobes le sont parce que c'est ce qu'on leur a appris. Fort heureusement, ce n'est pas automatique pour tout le monde car, comme le prouve l'évolution de la société, l'homme peut s'émanciper de beaucoup de choses également, se faire sa propre opinion et ses propres expériences qui lui donneront une vision différente.

Peu de choses sont innées chez nous dans une société comme la notre. Très peu. On se dit qu'on est "comme ça par nature" parce qu'on a toujours fait comme ci ou comme ça, mais si on s’arrête pour réfléchir un peu, on sait que dans une situation différente, une autre époque, un autre pays, une autre famille, on aurait probablement eu un comportement différent.

EDIT : quand je dis "l'homosexualité a toujours existé" je parle bien évidemment de la possibilité de ressentir une attirance pour un autre membre de sa race lorsque sa sexualité se développe, je ne dis pas que l'homosexualité est ancrée en nous comme une plante mais qu'il y a possibilité pour l’être humain, à la base, d’être attiré autant par un sexe que par l'autre, sur un plan totalement neutre et naturel.

_________________
“Imagination is more important than knowledge. For knowledge is limited to all we now know and understand, while imagination embraces the entire world, and all there ever will be to know and understand.” A. Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Malikame
Pacificateur


Féminin
Messages : 6836
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 24
Localisation : J'ai crashé le TARDIS quelque part parce que.... je dérangeais Ten et que je ne suis pas douée

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Dim 20 Mai - 17:28

TheFrog tu as raison, je vais essayé de me convaincre de donner mon sang et tant pis si je tombe dans les pommes, ça sera pas la première fois... Par contre faudrait déjà que je sache mon groupe sanguin :/

Cécilia je suis d'accord avec toi. Bon en même temps je défend depuis toujours le fait que ce n'est pas inné. Mais dans la société où l'on vit, justement on s'efforce au maximum d'effacer toute trace de ce qui est inné, car ce sont nos instincts primaires et soit-disant c'est mal... Bref passons, c'est vrai qu'à la base on peut être attiré par l'un ou par l'autre. Après c'est en grandissant que nos envies prennent telle ou telle forme.

_________________


“Fear doesn't shut you down; it wakes you up” 
Revenir en haut Aller en bas
http://nymeriarahl.tumblr.com/
Cécilia
Chef des Pacificateurs


Féminin
Messages : 968
Date d'inscription : 28/06/2010
Age : 25

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Dim 20 Mai - 19:37

Enfin, pour lier ceci au sujet, je pense qu'avec l'avancée des moeurs de l'opinion de la société, les gens oseront plus écrire à ce sujet dans le domaine des jeunes adultes. Il y a un petit roman de David Levithan appelé Boy meets Boy, qui offre un monde dans lequel l'homosexualité faite totalement partie de la norme (le capitaine de l'équipe de football est d'ailleurs aussi la future Reine de la promo xDDD). Bon, il y a des clichés et le livre est bien trop court pour porter un vrai développement, mais c'est écrit avec humour et c'est divertissant.

_________________
“Imagination is more important than knowledge. For knowledge is limited to all we now know and understand, while imagination embraces the entire world, and all there ever will be to know and understand.” A. Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
FireGirl
Fait exploser les provisions


Féminin
Messages : 414
Date d'inscription : 12/04/2012
Age : 27
Localisation : District 12

MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Dim 20 Mai - 19:46

Innée ne veut pas dire génétiquement transmissible.... faut arrêter l'amalgame avec la génétique...
Quand on né avec un don c'est pas génétique....

De plus j'aime pas trop la comparaison avec les animaux mais bon ça c'est mon point de vue et comme tu le dit si on été des animaux il n'y aurait pas autant de problème...

Enfin pour moi je ne changerai pas d'avis dans le fait que pratiquement rien ne peut influencer la sexualité, c'est pas parce que la personne est élevé de tel ou tel manière qu'il va aimer les filles ou plutôt les garçons.... sinon il y aurait déjà des livres du genre : comment élever vos enfant pour ne pas qu'ils finissent gays....
Parce que dans votre point de vue si on peut influencer la sexualité c'est que donc a un moment c'est un choix or pour moi à aucun moment c'est un choix...

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homosexualité dans la littérature   Aujourd'hui à 14:51

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homosexualité dans la littérature
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les elfes dans la littérature moderne
» Noël dans la littérature
» Les énigmes dans la littérature
» Les fratries dans la littérature
» La peur dans la Littérature

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hunger Games :: • Au District 12 • :: Culture & Jeux :: Livres-
Sauter vers: